Comment fonctionne un sondeur ?

Pour découvrir une gamme complète de sondeur, suivez ce lien ; comparatif sondeur peche bateau

Un sondeur ou encore appelé échosondeur, est tout simplement un appareil électronique de détection subaquatique. Il permet de lire les fonds, de mesurer la profondeur et de détecter la présence d’obstacles ou de poissons à la verticale d’une sonde. Mais voyons quelle technique est mise en œuvre pour arriver à ce résultat.

sondeur peche bateau comparatif

De quoi est constitué un sondeur de pêche ?

Un sondeur de pêche est constitué de deux parties. Un boitier de contrôle et d’analyse avec un écran et ensuite une sonde. La sonde contient un cristal et doit être mise dans l’eau. Ces deux éléments sont soit reliés par fil, soit sans fil, pour les plus modernes.

Une impulsion électrique transformée en ultrasons

Une impulsion électrique est envoyée par le boitier à la sonde qui est placée dans l’eau. Cette impulsion électrique excite le cristal qui va alors transformer l’impulsion électrique en une vague d’ultrasons. Cette vague d’ultrasons est dirigée vers le bas (vers l’eau) à une fréquence prédéfinie : en général 200 KHz pour un sondeur en eau douce et 50 KHz pour un sondeur en mer.

Cette onde ultrasonique voyage dans l’eau à une vitesse de 1500 m par seconde. Quand elle heurte un obstacle (un rocher, le fond, un poisson) une partie de l’onde est renvoyée vers la sonde. La sonde reçoit ce signal et le transmet au boitier.

L’analyse des informations

Un processeur dans le boiter permet de calculer la distance de l’objet rencontré en mesurant le temps aller-retour. Chaque retour de signal est alors analysé et constitue une sorte de pixel pour dessiner la carte de ce qu’il y a en dessous de la sonde.

Cette « image » instantanée se décale d’un cran (un pixel) à chaque nouvelle impulsion, si bien qu’après plusieurs impulsions on obtient à l’écran une sorte de représentation en deux dimensions du relief du fond, et des objets qui se trouvent entre le fond et la surface. Il faut bien imaginer que ce processus est très rapide (voir la vitesse des ultrasons) et que des impulsions sont constamment envoyées. Cela permet d’avoir un affichage continu et instantané d’une image constituée de milliers de signaux revenus vers le boitier.

à Voir également : Comment installer un sondeur ?

Une vision imparfaite mais riche de renseignements

Cette image est bien sûr une vision imparfaite de la réalité, mais avec un peu d’expérience, vous saurez l’analyser rapidement et la lire. Cette représentation du monde subaquatique constitue en effet une formidable source d’informations pour le pêcheur, puisqu’elle lui donne une idée du relief, de la nature du fond, de la présence ou de l’absence de poissons, et même de leur comportement.

Aujourd’hui les sondeurs les plus évolués se distinguent surtout par la puissance de calcul de leur processeur. Ceci permet un affichage plus fin et un calcul plus rapide de milliers d’informations à la seconde. Là, où il y a 10 ans, les écrans de sondeur affichaient des traits assez grossiers et des icônes en formes de poisson, aujourd’hui vous avez vraiment une carte assez précise et un dessin réaliste des poissons. Ceci vous permet d’apprécier leurs tailles, leur regroupement et leurs positions précises et améliore grandement votre efficacité.

à Voir également : Test et Avis Sondeur Pêche Bateau Kupet